LES ACTIVITES ASSOCIANT L 'ANIMAL

 
 
PSYCHOMOTRICITE FACILITEE PAR LE CHIEN ET A.A.A
 

  

Par l’intermédiaire du corps, le psychomotricien intervient sur les fonctions mentales, affectives et motrices du sujet afin d’harmoniser les relations qu’il tisse avec son milieu.

La pratique psychomotrice vise à établir une harmonie corporelle permettant à l’individu de mieux se situer dans l’espace, le temps, dans ses relations aux autres et à son environnement. Elle s’oriente sur l’éducation, la rééducation, la thérapie à tous les âges de la vie.

Danièle Berthelot, psychomotricienne, comportementaliste canin, utilise ses propres chiens en séance de psychomotricité. Ces séances de groupe s’adressent aux personnes âgées en institution et aux adultes infirmes moteurs d’origine cérébral, aux enfants présentant des troubles du comportement...

 

 

Elle est intervenue à la maison de retraite Les Foyers à Pau, maison de retraite Tiers temps Pau, maison de retraite "les Colchiques" à Bordes, à l'association Au Jour le Jour  à Pau, au CMP Le Château à Mazères-Lezons, à l'association Sid'Avenir Pau, à la MAS de St Jammes ( ARIMOC du Béarn), à l'ITEP de Notre Dame de Guindalos.Ces séances s’inscrivent dans le projet de vie de la personne  et dans les objectifs thérapeutiques de l’équipe pluri disciplinaire.

  

 

UN PROJET D’ACCOMPAGNEMENT EN PSYCHOMOTRICITE

 

 

Ce projet novateur a fait l’objet d’un protocole d’observation au centre gériatrique Jean Vignalou de l’hôpital de Pau en 2003, afin de repérer quels étaient les bénéfices et les limites de cette pratique psychomotrice facilitée par le chien. Les résultats révélés au cours du 19ème congrès de psycho gériatrie ont confirmé l’hypothèse de travail, à savoir que cela permettait aux sujets âgés de :

- renouer avec leurs potentialités à partir du dialogue tonico-émotionnel

- susciter des réactions touchant au domaine psychosocial ou affectif

- libérer la gestuelle à partir de la communication et les jeux avec le chien

- de se réapproprier leur corps par une reconnaissance de l’affirmation de soi

-  de construire un nouveau mode relationnel avec le personnel soignant

- mais aussi de diminuer l’agitation psychomotrice, la déambulation, l’anxiété, le repli sur soi.
 

Ce type d’intervention fonctionnait  à l’E.H.P.A.D de Garlin, de Sauvagnon et Tiers Temps grâce aux aides exceptionnelles accordées par la C.P.A.M.

 

A l’A.R.I.M.O.C du Béarn , seules les familles pouvant payer ces prestations peuvent en faire bénéficier  leurs enfants (adultes atteints d’infirmité motrice d’origine cérébrale).

   

 

 

 POURQUOI LA PRESENCE DES CHIENS ?

 

Parce qu’en tant que médiateur relationnel, ces chiens permettent l’expression de la sensibilité de chaque personne souvent enfouie par le contexte institutionnel.

Ainsi, Polo suggère le « maternage », Teck et Bill des activités plus structurées, plus ludiques, alors que Utch a une fonction importante notamment auprès des hommes en ce qui concerne l’affirmation de soi.Utch, le berger allemand nous a quitté l'année dernière, un chiot viendra compléter la meute cette année 2009.

D’assistée, la personne devient assistante auprès de l’animal.

Ces chiens sont dressés en fonction des objectifs thérapeutiques, ils interviennent chacun leur tour au cours d’une séance. Ils doivent être familiarisés aux bruits, odeurs, résister à des situations de stress (incohérence des comportements des résidents, agressivité, cris, mouvements incoordonnés, mais aussi enlacements, difficultés dans l’ajustement tonique au cours du toucher…).

 

 

QUELS EFFETS SUR LE SUJETS ?  

 

Sur la base d’une relation sûre, sécurisante, apaisante et immédiatement valorisante le chien procure :

Un maintien et un renforcement :

  • Sur la vigilance

  • Sur le tonus axial

  • Sur la discrimination perceptive

  • Sur le schéma corporel et l’image du corps

Pour une ouverture sur le monde.

 

 LES EFFETS SUR LE PERSONNELS SOIGNANT?

 
  • Il découvre le résident dans sa réserve de possibilités enfouies par le contexte institutionnel

  • Il pend conscience de son expression corporelle dans son mode de communication en jouant avec le chien : comment véhiculer un message congruent, impact de la discordance d’un message.

La présence du personnel soignant au cours, voire même en fin de séance permet aussi aux résidents de découvrir le personnel soignant dans un autre rôle. Au-delà des séances, ces nouveaux regards perdurent dans les soins au quotidien.

Cette approche psychomotrice facilitée par le chien s’inscrit dans les objectifs thérapeutiques de l’équipe pluridisciplinaire comme dans le projet de vie de la personne participante.

LES NOUVELLES DE 2011


Puisque notre association s'est uniquement orientée cette année 2011 sur les activités associant l'animal, l'association Un Chien - Un Lien accueille depuis le mois de septembre une nouvelle salariée:

 Madame Martine AURIACOMBE.Educatrice sportive et titutlaire du Diplôme Universitaire Relation d'Aide par la Médiation Animale ( D.U R.A.M.A Faculté de Médecine Clermont -Ferrand) ), elle travaille avec ses deux chiens Eros et Féli( Cane Corso) en maison de retraite ( Bordes), ITEP (Guindalos) et CMP (Mazeres Lezon) et Sid Avenir où travaillait précédemment Danièle Berthelot.

D'autre part, Martine Auriacombe a ouvert une ferme pédagogique et réparatrice où elle reçoit divers publics avec la collaboration de ses chevaux ( Ibos 65: ferme pédagogique du haut de la Côte, contact dans la rubrique liens)  Ainsi, Danièle Berthelot maintient son activité de psychomotricienne en gériatrie: Groupe DVD Tiers temps Pau  et vient d'intégrer le service long séjour de l'hôpital d'Oloron -Saint - Marie. Elle prépare so D.U R.A.M.A promotion Pégase à la faculté de médecine de Clermont Ferrand.

  

 
 
 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×